Le système des appels d'offres modifié

  • Création : 12 juin 2006
Le ministère de l'Agriculture a finalement décidé de modifier la gestion des appels d'offres instaurés cette année pour l'approvisionnement des minoteries en farine subventionnée (12,5 millions de quintaux de blé tendre)
Le cahier des charges sera adapté à chaque famille de collecteurs. «Coopératives et collecteurs privés auront donc des cahiers des charges différents», explique Ahmed Ouayach, président de la Confédération marocaine de l'agriculture et de développement rural (Comader).
Pour le ministère de l'Agriculture, la modification de la gestion des appels d'offres est une solution intermédiaire. «Les appels d'offres ont été maintenus mais les modalités pratiques ont changé», indique Abdellatif Guedira, directeur de l'Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Par ailleurs, la prime de stockage (2 DH/q par quinzaine) restera élargie à l'ensemble de la récolte collectée du 1er juin au 30 septembre 2006, soit 20 millions de qx, selon les prévisions du ministère (www.leconomiste.com). Les organismes recevront cette prime jusqu'à l'écoulement total du stock, pour le blé destiné à la farine subventionnée et, jusqu'à février 2007, pour le reste de la récolte.
 
Suite à la décision du ministère, les coopératives reprendront leur activité dans les jours qui viennent. Cependant, la décision du ministère n'a pas fait que des heureux. Les organismes de stockage privés refusent «catégoriquement» cette offre. Selon un stockeur, ils préfèrent l'ancien système où l'Onicl se chargeait du dispatching du blé près des minoteries, selon les besoins de chaque région

Articles Populaires

On the road to IPACK-IMA 2021 : feu sur...
  • Création : 15 décembre 2019
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020