2019-2020 : vers  l'effondrement de la production d'agrumes en méditerranée 

  • Création : 9 janvier 2020

Après une saison faste, l’agrumiculture s’apprête à connaître cette année une baisse de production en méditerranée. Les prévisions parlent en effet d’une maigre saison à travers de nombreux pays de la région marquée cette année par de long épisode de forte chaleur. C’est d’ailleurs l’une des raisons principales à l’origine de la chute de la production.

Il est vrai que l'alternance entre une année abondante et une année plus maigre est un phénomène agronomique assez classique en arboriculture, mais les bouleversements climatiques ont accentué la chute de la production pour cet hiver avare en pluie et doux en températures.

Les coups de chaleur ont ainsi été nuisibles entre mai et septembre derniers aux agrumes. Les lourdes pertes économiques du secteur ont par ailleurs aggravé les choses. La surproduction de l'année précédente a entraîné une chute des prix dans les pays producteurs de la région à l’image du Maroc ou les agrumiculteurs ont dû laisser les fruits dans les arbres. Ce ne sera pas le cas cette année puisqu’on annonce d’ores et déjà entre 25 % et 40% de moins par rapport à l’année dernière avec 1,9 millions de tonnes contre 2,6 millions la saison dernière. Dans la région du Souss par exemple, très importante pour la clémentine, c'est même un effondrement de 50 % des tonnages qui est prévu. Même scénario en Espagne qui va enregistrer, selon les spécialistes de FruiTrop, la deuxième récolte la plus faible de la décennie : 6,3 millions de tonnes contre 8 millions l'an dernier. Moins 18 %.

L'Italie, quant à elle va cueillir les plus faibles quantités d'agrumes de son histoire : 2 millions de tonnes, moins 25 %.La Turquie, deuxième exportateur de Méditerranée, n'est pas épargnée, avec 20 à 30 % de recul de sa production. En Algérie, pour l’heure, les prévisions sont en attente même si tout indique que la production s’annonce en baisse avec la perte de plus en plus importante du verger agrumicole notamment dans la Mitidja faute d’entretiens des vergers et aussi faute des moyens pour assurer l’irrigation.

A titre indicatif, la production moyenne mondiale d'agrumes, toutes espèces confondues, s'élève à plus de 110 millions de tonnes par an, sur une superficie de 7,5 millions d'hectares environ. Les oranges représentent environ 60 % de la production totale d'agrumes. Les tangerines, mandarines, clémentines et satsumas comptent pour 23 % du volume mondial. Environ 13,7 millions de tonnes de citrons et de limes, ainsi que 4,4 millions de tonnes de pamplemousses et pomelos sont produites annuellement.

Articles Populaires

Bilan SIPSA-FILAHA 2019, un challenge...
  • Création : 22 octobre 2019
SPACE 2019 : un bon millésime...
  • Création : 19 septembre 2019
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020