Crise de la production d'oranges au Brésil, Une hausse des prix mais pas de pénuries

  • Création : 21 août 2016

Les récoltes 2016/2017 d'oranges à jus ont commencé en Floride et au Brésil depuis le mois de juin. Les prévisions se confirment : elles seront plus faibles que celles de la saison passée. La récolte brésilienne, 1ère production mondiale d'oranges à jus (80 % de la production mondiale) et qui est la seule concernant les approvisionnements français, devrait être inférieure de 20% cette année. La principale raison est liée aux mauvaises conditions climatiques du début d’année 2016 avec El Nino.

 

A celle-ci s’ajoute, dans une moindre mesure, le problème de la maladie du « Dragon jaune » à laquelle les producteurs brésiliens doivent faire face depuis plusieurs années. Cette maladie empêche les fruits de se développer et tue les arbres fruitiers. Elle nécessite la mise en place de divers moyens de lutte (arrachages, lutte biologique,…) pour limiter son développement. Mais si cette maladie pénalise la production brésilienne, elle est désormais maîtrisable dans ce pays.

Dans ce contexte, à court terme, l’augmentation des cours du concentré de jus d'orange et du Pur Jus d'orange va inéluctablement entraîner une augmentation des prix de vente consommateur  de l’ordre de 10 à 15 centimes d’euros. Sur le plus long-terme, les fabricants français se veulent rassurants concernant la disponibilité des produits et estiment qu'il n'y a aucun risque de pénurie d'oranges, compte tenu des stratégies de développement de la production mises en place par les fournisseurs de jus brésiliens et de la diversité des pays d’approvisionnements. Le jus d'orange est le parfum préféré des consommateurs français : il représentait 47% des 1,5 milliard de litres de jus de fruits vendus en 2015, tous circuits confondus.

 

Les fabricants de jus de fruits : acteurs majeurs des territoires français 

  • Environ 4 300 emplois directs et 30 000 emplois indirects
  • Une quarantaine d’opérateurs significatifs répartis sur tout le territoire français, 
    y compris les DOM-TOM (Guadeloupe, Martinique, Réunion) et la Corse.
  • Tous types d’entreprises : des Petites et Moyennes Entreprises, des Entreprises de Taille Intermédiaire, des entreprises familiales, etc.
  • La filière française produit 90% des jus de fruits consommés en France.

 

(source UNIJUS) http://www.unijus.org/ 

Articles Populaires

LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019
Bilan SIPSA-FILAHA 2019, un challenge...
  • Création : 22 octobre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020