Tajeddine Guennouni, PDG de Marjane holding

  • Création : 11 février 2009

Marjane rachète la chaîne des supermarchés Acima... Mutualisation complète des fonctions à forts enjeux : achat, logistique et systèmes d’information avec une qualité de service identique pour les enseignes. Chaque enseigne gardera cependant une identité et un positionnement propres pour maximiser la présence sur le marché.

Quelles sont les raisons de cette nouvelle organisation ?

Tajeddine Guennouni : Acima pèse aujourd’hui plus de 2 milliards de DH et compte plus de 1 500 collaborateurs. La structuration du capital d’Acima et de Marjane a ouvert des opportunités importantes de synergies pour accélérer le développement des deux enseignes, mais également avec les autres entités du groupe. La revue de l’organisation du domaine d’activité stratégique grande distribution du groupe Ona est donc une nécessité stratégique pour atteindre rapidement le plein potentiel de développement des deux formats. C’est également un impératif pour lui donner plus de cohérence stratégique, plus de leviers stratégiques pour faire face au durcissement du contexte concurrentiel et aux nouvelles menaces qui se profilent à l’horizon avec notamment l’arrivée d’opérateurs étrangers.

Quelle sera la forme juridique de cette nouvelle organisation ?

Tajeddine Guennouni : Sur le plan juridique, nous sommes actuellement au stade des études pour définir de manière plus précise le schéma juridique optimal à même de répondre, sans coût fiscal excessif, aux nécessités de renforcement des leviers stratégiques des deux enseignes Acima et Marjane. Il s’agit aussi et à l’instar des opérateurs internationaux, de la professionnalisation de l’immobilier commercial qui est le second cœur de métier du format hypermarché.

Est-ce que cette opération est un préalable à l’introduction en Bourse de l’une ou des deux enseignes ?

Tajeddine Guennouni : Pas nécessairement. Ce rapprochement, comme je l’ai souligné, est d’abord dicté par la nécessité de réaliser plus rapidement le plan stratégique des deux enseignes et d’accroître leurs leviers de performances. Mais il est certain, dans l’éventualité d’une introduction en Bourse, que ce rapprochement est un plus que les investisseurs apprécieront et valoriseront.

Naoufal Belghazi - Extrait de la vie Eco

Plus d'infos, Cliquez ici !

Articles Populaires

LE 1er SALON FRANCAIS DE LA FRANCHISE...
  • Création : 23 janvier 2020
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020