Christophe PAINVIN, Directeur du Salon Djazagro

  • Création : 25 mars 2015

" Le salon DJAZAGRO a une dimension internationale et accompagne le développement des échanges commerciaux Nord Sud "

Agroligne : Pourquoi avoir choisi la ville d’Alger et pas une autre ville du Maghreb ?

Mr. Christophe PAINVIN : L’Algérie importe 70% de ses besoins alimentaires. Un plan national a été lancé dans les années 2000 afin de permettre à l’Algérie d’arriver à l’autosuffisance alimentaire à horizon 2020. La demande en équipement est très importante dans toutes les filières. L’Etat Algérien accompagne le développement de l’industrie agroalimentaire en débloquant plusieurs milliards de dinars afin de permettre à des industriels de s’équiper. DJAZAGRO a été créé en 2003 afin de répondre à une demande des algériens qui souhaitaient avoir un événement professionnel tournant autour de l’industrie agro-alimentaire.

Quelles sont les cibles choisies cette année par rapport à l’année dernière ?

DJAZAGRO regroupe 4 secteurs et touche l’ensemble des filières agroalimentaires.

  • Le Process et le Conditionnement
  • Les ingrédients;
  • Le secteur des produits finis;
  • Le secteur de la boulangerie, hôtellerie/restauration.

Avec 19 200 visiteurs en 2014 DJAZAGRO est l’évènement majeur de l’industrie agroalimentaire en Algérie. Aujourd’hui notre visitorat est composé de 90% d’Algériens, les 10% restant viennent du Maroc de la Tunisie et de l’Europe.  Notre objectif cette année est de développer le visitorat du Maghreb et de l’Afrique sub-saharienne.

Nous voulons que le Salon DJAZAGRO devienne un vrai rendez-vous Nord-Africain. Pour ce faire, nous avons intensifié notre communication vers les pays cibles notre partenaire : la Chambre de Commerce Algérienne qui possède des relais importants.

On parle de rendez-vous personnalisés, comment comptez-vous organiser la mise en relation offreurs / demandeurs ?

DJAZAGRO est un événement professionnel et le lieu de rencontre entre l’offre mondiale et la demande algérienne. Cette année nous avons développé un outil de rendez-vous personnalisés que nous vendons aux exposants, sur notre site. Les visiteurs peuvent directement cliquer sur un bouton qui donne rdv sur le stand de l’exposant.

Combien d’exposants cette année et quelle part de français et d’étranger ?

DJAZAGRO 2015 réunira sur plus de 18 000 m² d’exposition, 600 exposants dont 76 % d’internationaux provenant de 28 pays. Une participation de plus en plus internationale avec 27% d’exposants français, 24% algériens et 49% provenant d’autres pays.  La France est le 1er pays en nombre d’exposant et représente 26% de l’offre.

Pourquoi ?

Les français ont une relation très forte avec l’Algérie. Le pavillon Français est organisé par l’Adepta (Association pour le Développement des Echanges internationaux de Produits et Techniques Agroalimentaires) depuis la création de DJAZAGRO. Ce pavillon regroupe une centaine de sociétés reparties par filières. L’autre partie de l’offre française est composée d’entreprises qui viennent exposer les équipements sous leur marque propre.

On parle de la réussite de DJAZAGRO, comment se traduit-elle pour vous en nombre d’exposants en terme de contrats conclus ?

Depuis sa création DJAZAGRO n’a cessé de progresser en termes de nombre d’exposants. Avec 600 exposants DJAZAGRO offre à ses visiteurs la possibilité de rencontrer les industriels du monde entier venus leur présenter leurs nouveautés. Les 58% d’équipementiers présents, parmi l’offre globale du salon, sont exclusivement des fabricants de machines pour la transformation et le conditionnement de produits alimentaires. Ainsi des partenariats commerciaux peuvent se tisser directement sur le salon entre fabricants et entrepreneurs algériens.  Aujourd’hui 80% des exposants déclarent réaliser entre 1 et 6 mois de chiffre d’affaires grâce au salon.

Quelles sont les nouveautés de l’édition 2015 ?

Djazagro place cette édition sous le signe de la nouveauté, démultipliant ses actions en ce sens : présentation des dernières méthodes de panification avec la Boulangerie de demain, mise en place d’un programme spécifique de conférences avec l’Adepta et le CTCPA et un nouveau système d’enregistrement pour les visiteurs.

La BOULANGERIE DE DEMAIN présente 8 équipements en fonctionnement qui couvrent l'intégralité du process de fabrication de baguettes, pains spéciaux et croissants à partir de produits locaux. Pour la 1ère fois, les visiteurs pourront obtenir leur badge définitif en s’inscrivant directement via le site www.djazagro.com avec un code d’accès fourni par l’organisation. Avec l’e-badge, l’accès au salon se fait directement depuis toutes les entrées. Des conférences avec des thématiques primordiales pour les IAA abordées Salle AL MAACHI.

Le mardi 21 avril de 9h à 13h, le séminaire algéro-français « les industries de la viande en Algérie » organisé par l’Adepta - Salle Maachi -

Le mercredi 22 avril de 10h à 12h00 et de 15h00 à 17h, des conférences organisées par le CTCPA sur la recherche et le développement agroalimentaire en Algérie – Salle Al Maachi -

 

Articles Populaires

On the road to IPACK-IMA 2021 : feu sur...
  • Création : 15 décembre 2019
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020