La Blanche de Montal, 2 fois médaillée d'or, arrive sur le marché

  • Création : 27 mars 2007
La Blanche de Montal est à la source de l'eau-de-vie. A sa sortie de l'alambic, les oenologues l'élèvent en l'aérant suffisamment pour estomper le feu qui la consume. Elle atteint sa plénitude en quelques mois, pour se stabiliser à 40 ° d'alcool. Fille de l'Armagnac, elle ne vieillit pas en fût de chêne, ce qui explique sa couleur transparente.

 

La Blanche de Montal se distingue par une stricte sélection des cépages qui entrent dans sa composition et par le soin apporté aux opérations de pressurage. Ainsi, la belle qualité des jus extraits de l'Ugni Blanc et de la Folle Blanche lui confèrent légèreté et finesse, abandonnant en bouche une rondeur toute florale.

 La Blanche de Montal sera commercialisée au printemps. Mais les professionnels l'ont déjà goûtée et ne s'y sont pas trompés en lui décernant deux médailles d'or. Une première fois primée au concours des eaux-de-vie d'Armagnac, qui s'est tenu à Eauze en novembre dernier, la Blanche de Montal vient de se voir distinguée par le jury du Concours Général Agricole, au Salon International de l'Agriculture (3-11 mars à Paris).

D'où vient-elle ?

La Blanche d'Armagnac, nouvelle Appellation d'Origine contrôlée, est née en 2006, après 6 ans de démarches des producteurs et des négociants. Son aire de production est la même que celle de l'Armagnac.
À la sortie de l'alambic et avant la mise en bouteille, la Blanche est  goûtée par un jury d'experts de l'INAO.
Elle est commercialisée dans l'année ou les deux années qui suivent sa distillation, afin de conserver toute sa fraîcheur.

La Blanche de Montal est une AOC produite par les Hauts de Montrouge, à Nogaro dans le Gers, sur 1000 hectares du terroir le plus réputé du Bas-Armagnac. Elle est commercialisée par leur filiale la Compagnie des Produits de Gascogne, au prix de 28 € TTC dans la distribution classique, à la boutique de la cave et sur www.de-montal.com.
Avec 10,71% des parts de marché, les Hauts de Montrouge sont le deuxième producteur et vendeur d'Armagnac, en France et à l'export.

Pour qui, quand et comment?

Plus jeune, moins masculine que l'Armagnac, les arômes fruités de la Blanche de Montal séduisent une famille élargie de consommateurs, telle que les femmes ou les jeunes.

C'est un alcool haut de gamme qui trouve sa place dans plusieurs contextes de dégustation:
A l'apéritif :  sec , sur glace ou mélangé à du jus de fruits.
A table pour accompagner des sushis, des poissons fumés, du foie gras ou des desserts.
En soirée, la Blanche est une source d'inspiration pour les barmen en quête de nouvelles tendances.

La Blanche de Montal convoite une place parmi les alcools forts en vogue, tels que la vodka premium, le gin ou la tequila.

Articles Populaires

On the road to IPACK-IMA 2021 : feu sur...
  • Création : 15 décembre 2019
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020