Des logiciels pour gérer la production en temps réel

  • Création : 20 février 2014

La gestion quotidienne de la production nécessite le suivi et l'analyse de paramètres multiples et complexes. Les équipementiers développent des solutions logicielles modulaires qui traduisent ces informations en outil de management et d'optimisation. 

Boccard a développé fin 2012 un logiciel innovant d'amélioration de la performance industrielle. Avec pour slogan « ce qui est mesuré est managé et optimisable », le Track Advance a pour objectifs de gérer l'ensemble de la production (de l'ordre de fabrication à l'analyse des données), de compiler les paramètres de fabrication et de nettoyage et d'analyser ces informations dans le but d'améliorer la performance de l'outil industriel. Un vaste programme que l'ensemblier illustre par des améliorations attendues de la disponibilité des équipements, une réduction des pertes matières et des consommations. Le management visuel est mis à l'honneur avec des courbes et des diagrammes présentant par exemple l'occupation des ressources de production. Les rapports sont personnalisables en fonction des axes d'amélioration du client (qualité, production, maintenance, management des opérations ou performances énergétiques) et accessibles à distance via une connexion internet sécurisée. Track Advance comporte également un module de généalogie pour un suivi hiérarchisé et une meilleure traçabilité des opérations de production.

Lors de ses journées produits frais, organisées les 4 et 5 décembre derniers à Baud (56), Marel a notamment mis en avant le développement de son environnement logiciel Innova. « Avec Innova, nous allons flirter avec l'ERP et lui remonter des informations de production pertinentes », explique Gilles Le Mestre, ingénieur commercial filière viande chez Marel France. Les équipements du spécialiste des produits frais s'adaptent pour l'usine connectée de demain. « Nous sommes capables de mettre des chiffres, un rendement de ligne par exemple, en face de sensations des opérateurs lorsqu'un lot de matière première est difficile à mettre en oeuvre. Ce qui facilite également les échanges en interne et la remontée d'information aux services qualité ou achat », poursuit-il. Marel dote ses machines d'un écran tactile ergonomique. Il revient ensuite à l'industriel de choisir de rester en pilotage local ou de remonter les informations de production et de traçabilité vers un niveau de gestion.

Plus d'infos : http://www.processalimentaire.com

 

 

 

 

Articles Populaires

LE 1er SALON FRANCAIS DE LA FRANCHISE...
  • Création : 23 janvier 2020
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020