Des puces électroniques pour détecter les femelles en chaleurs

  • Création : 21 avril 2006
La détection précise des périodes de chaleur des vaches, brebis et autres mammifères est une étape cruciale en élevage. Les scientifiques de l'INRA ont développé une nouvelle méthode pour connaître de manière facile et fiable les femelles en chaleur dans un troupeau.

 

 Ce dispositif original utilise les puces électroniques d'identification dont seront bientôt équipés tous les animaux d'élevage en Europe. Le principe est simple : le mâle est pourvu d'un lecteur spécial qui détecte, à chaque chevauchement, la puce électronique de la femelle et enregistre son numéro d'identification.

Ce détecteur électronique devrait permettre d'optimiser la réussite de l'insémination artificielle.

Les puces électroniques aussi appelées « transpondeurs RFID » permettent une IDentification par Fréquence Radio. Il s'agit d'un microcircuit placé sur les femelles, contenant des données d'identification et capable de transmettre un signal radio lorsqu'il est stimulé par un lecteur. Ce signal radio est alors capté à distance par l'appareil de lecture.

Les informations collectées sont par la suite analysées pour prévoir le plus précocement possible l'apparition des chaleurs et le moment optimum de l'insémination ou de la saillie.

Contact scientifique : François BOCQUIER
Tél. : 04 99 61 29 06
E-mail. : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Articles Populaires

On the road to IPACK-IMA 2021 : feu sur...
  • Création : 15 décembre 2019
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020