Ils parlent de la fête des pains 2016

  • Création : 22 mai 2016

La fête du Pain commence dans quelques heures. Le pain dans toutes ses variétés sera à l'honneur dans toute la France du 23 au 29 du mois en cours. A l'occasion de cette 21ème édition, plusieurs grandes figures dont l'activité est liée d'une manière ou d'une autres à ce met ancestral s'expriment. 

 

Jean-Pierre Crouzet :Président de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française

 

Pourquoi une fête du pain ?… Tout simplement parce que le pain est un produit exceptionnel, un mets ancestral qui touche le coeur des foyers, fait partie de notre patrimoine, de notre culture. Un produit gastronomique aux qualités  nutritionnelles indispensables à l’homme, à l’humanité. Et surtout un produit « plaisir », plaisir de créer, d’offrir et de déguster. Ceux qui font le pain exercent une profession magnifique. Boulanger est un métier aux multiples facettes, qui exige de respecter avec justesse, les 8 étapes de la fabrication du pain, du pétrissage au défournement en passant par celle essentielle de la fermentation. Etre boulanger nécessite un véritable professionnalisme ! Le pain est noble, il se travaille avec art.    

Chaque boulanger est un artiste libre de toutes les audaces dans son fournil. Avant de mettre la main à la pâte, il crée, invente, recherche les bons ingrédients. Le fournil devient alors un véritable atelier de recherche. Le boulanger donne libre cours à son imagination. Il y a mille et une recettes de pains : pains d’hier et d’aujourd’hui aux recettes historiques ou récentes et souvent d’inspiration locale. C’est ça la force et la richesse de ce métier : créer, inventer, diversifier ! Et quelle satisfaction, quelle reconnaissance, lorsque les clients affluent dans la boulangerie pour découvrir avec gourmandise toutes ces variétés de pains. La boulangerie est une profession qui permet de se réaliser. C’est pourquoi, cette année, lors de la nouvelle édition de la Fête du Pain, tous les pains sont à l’honneur, pour varier les plaisirs !

Préparés dans le respect de recettes qui exigent connaissance, les différents pains du boulanger sont des pains de qualité, à haute valeur ajoutée. Lorsque l’on pénètre dans une boulangerie, on est  accueilli par une équipe composée de véritables professionnels, des femmes et des hommes pour échanger, expliquer comment est fait le pain, d’où viennent les ingrédients qui le composent, avec quels mets l’accompagner. La Fête du Pain, c’est l’occasion de déguster et de découvrir chaque jour des produits inédits et différents. Vous l’aurez compris, la boulangerie rime avec plaisir : plaisir  d’innover, plaisir de vendre et la Fête du Pain permet de présenter cette profession derrière laquelle se cachent des femmes et des hommes de talent que l’on peut rencontrer. A l’instar de ces « artistes du quotidien », soyez audacieux, gourmand, curieux, découvrez les merveilles qu’ils réalisent.  Amusez vous à varier les pains et à les faire découvrir. Le pain est avant tout un produit du partage. Plus que jamais, je vous souhaite une joyeuse, généreuse et gourmande Fête du Pain 2016 !

 

Lionel Deloingce : Président de l’Association Nationale de la Meunerie Française

Cette nouvelle édition de la Fête du Pain aura un goût tout particulier pour moi puisqu’il s’agit de ma première Fête du Pain en tant que Président de l’Association Nationale de la Meunerie Française, ce qui me réjouit d’autant plus. Le pain mérite toute l’attention qu’on lui porte lors de ces journées exceptionnelles. C’est un symbole fort pour chacun d’entre nous. Il est aussi le lien ancestral qui unit deux professions : la Meunerie et la Boulangerie. Cette année, la Fête du Pain met l’accent sur tous les pains. Rien de plus normal. L’une des caractéristiques du pain est d’être un produit riche de sa diversité. Derrière la célèbre baguette de tradition française existent de très nombreux pains régionaux, recettes originales, d’hier ou d’aujourd’hui. Depuis toujours, le savoir-faire du meunier est lié à cette incroyable variété, travaillant de concert avec le boulanger. Au fil des siècles, la relation nouée entre eux n’est pas une simple relation mercantile, cela va bien au- delà ! Nos métiers se nourrissent l’un de l’autre. C’est aussi ça la Fête du Pain, rappeler la diversité et la richesse du pain et les savoir-faire qui sont au cœur de sa réalisation. e pain, ce sont des hommes parfois peu connus. Une occasion d’évoquer la Meunerie, si discrète, qui est au coeur de la filière blé-farine-pain. Pourtant cette profession rassemble 480 moulins en France avec 380 entreprises. Respectueuse de la tradition dont elle fait partie, la Meunerie a su s’adapter au fil du temps. Oubliée l’image du « vieux moulin », il s’agit aujourd’hui d’un métier moderne, tourné vers l’avenir. Un métier pérenne et mature qui attire les jeunes. Un métier qui invite à la découverte d’un univers passionnant. Venez à la Fête du Pain, vous plongerez dans la diversité du pain et des métiers ! Certainement l’une de ses plus grandes richesses à l’heure de l’uniformisation de masse.

 

Martine Pinville : Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire

 

Cette année, la Fête du Pain met à l’honneur la variété des pains- pains traditionnels, pains régionaux, pains de conception récente - et souligne par la même occasion la grande capacité d’innovation des boulangers. Car, on ne le dit peut-être pas assez, derrière l’image si chère au coeur des français d’un commerçant de proximité, se levant à l’aurore pour fournir chaque jour des produits de qualité à sa clientèle, vous êtes aussi, chers boulangers, des entrepreneurs, des créateurs et des chefs d’entreprises. Notre pays bénéficie à la fois de vos savoir-faire si indispensables à la renommée de notre gastronomie, mais aussi de votre dynamisme économique. Avec plus de 32 000 entreprises, 12 millions de clients quotidiens, 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et plus de 160 000 personnes employées, vous représentez un secteur moteur, créateur d’emplois et de croissance

Un secteur également capable d’évoluer avec les habitudes de consommation, du bio en passant par l’attrait pour les circuits courts, de repenser son offre en conséquence et de relever les défis du  numérique. Chaque année, vous concevez de nouveaux produits, mais aussi de nouveaux modèles de production et de distribution. Certains d’entre vous se rapprochent de la restauration rapide pour bénéficier de la croissance des ventes de sandwichs, d’autres offrent la possibilité à leurs clients de commander leur pain en ligne, et d’autres enfin se concentrent sur l’amélioration de l’expérience client au sein du magasin. Cet esprit créatif, cette capacité à conquérir de nouveaux marchés, c’est aussi ce que nous célébrons lors de la Fête du Pain. C’est l’esprit que je souhaite promouvoir en tant que secrétaire d’État en charge du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie  sociale et solidaire, parmi les boulangers bien sûr, mais plus largement auprès de tous les  commerçants et artisans de proximité.

 

 

 

Plus d'informations sur: www.fetedupain.com

 

 

Articles Populaires

LE 1er SALON FRANCAIS DE LA FRANCHISE...
  • Création : 23 janvier 2020
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020