Nataïs à la recherche de nouvelles surfaces cultivables dans le Sud-Ouest

  • Création : 29 août 2016

Pour faire face au développement constant de ses ventes, Nataïs, leader européen du maïs à éclater, recherche de nouvelles surfaces cultivables. L’entreprise gersoise, implantée à Bézéril près de Samatan, souhaite nouer des partenariats avec des agriculteurs du Sud-Ouest. Comme en témoigne les chiffres de production de Nataïs, Le popcorn gersois se porte bien !

Avec 155 millions de sachets de micro-ondables écoulés, contre 128 millions en 2015, et 26 000 tonnes de vrac, en progression de 23 % par rapport à l’année précédente, l’entreprise conforte sa position de leader européen sur ce marché très disputé. Pour 2017, Nataïs prévoit une hausse de sa production à 38 000 tonnes afin de faire face à la demande des nouveaux marchés sur lesquels elle se développe, en Europe ainsi que dans les pays du Golfe et en Asie du Sud-Est.

Pour faire face au développement de ses ventes, Nataïs recherche de nouvelles surfaces cultivables. « La croissance dont nous bénéficions nous oblige à sécuriser nos approvisionnements en volume et en qualité afin de satisfaire les demandes de nos clients partout dans le monde, explique Michael Ehmann, fondateur et président de Nataïs. Fort du partenariat noué depuis sa création avec les agriculteurs du Sud-Ouest, c’est tout naturellement sur notre territoire d’origine que nous souhaitons développer des surfaces cultivables, dans un rayon de 170 kilomètres autour de notre site de production de Bézéril ». Les producteurs des départements du Gers, de la Dordogne, de la Haute-Garonne, de la Gironde, des Landes, du Lot, du Lot-et-Garonne, du Tarn et du Tarn-et-Garonne peuvent utilement se porter candidats auprès de Nataïs pour la production de maïs à éclater.

Un partenariat gagnant-gagnant

« C’est un partenariat gagnant-gagnant que nous établissions avec les 240 producteurs qui cultivent le maïs pour Nataïs, explique Michael Ehmann. Pour eux, la production de maïs à éclater constitue une opportunité de diversification sur un produit à forte valeur ajoutée. Mais les liens qui unissent Nataïs à ses maïsiculteurs ne se limitent pas au seul achat de la production. Dans le cadre de ce partenariat, nous faisons bénéficier nos agriculteurs partenaires d’un accompagnement durable. Ils peuvent profiter de toutes les innovations scientifiques et techniques déployées dans le cadre d’une agriculture respectueuse de l’environnement », souligne le président de Nataïs. La stratégie de développement durable commune mise en place par Nataïs avec ses agriculteurs partenaires est organisée autour de 3 axes : optimisation de l’utilisation d’eau d’irrigation avec la mise en place d’un réseau de sondes capacitives, augmentation de la fertilité des sols et réduction de l’érosion par la technique développée par Nataïs (www.Greentillage.fr) et mise en place d’une lutte biologique contre la pyrale, là où la situation le permet. Ce pari sur la qualité du maïs à éclater Nataïs a fortement contribué au succès du « french popcorn » en Europe ainsi que sur les nouveaux marchés qu’elle a conquis récemment. « Notre réussite doit beaucoup à l’image très favorable du « made in France » dans le monde, confirme Michael Ehmann. En agriculture et en agroalimentaire, les entreprises françaises bénéficient d’une très bonne image en raison du soin qu’elles mettent à proposer des produits de qualité, dont l’origine est connue, qui font l’objet de contrôles stricts à tous les stades de la production et qui ont été produits dans le cadre d’une agriculture respectueuse de l’environnement... Des valeurs auxquelles Nataïs et ses producteurs sont très attachés »

 Plus d'information sur: https://www.popcorn.fr/

 

Articles Populaires

LE 1er SALON FRANCAIS DE LA FRANCHISE...
  • Création : 23 janvier 2020
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020