Le nantais Florentaise cultive des salades dans des tours

  • Création : 5 décembre 2016

Cultiver des salades et des plantes aromatiques au cœur des villes. Telle est l’ambition de Florentaise. Cette société de 140 salariés, spécialisée dans les supports de culture (tourbe, terreaux, mélanges), a construit à Saint-Mars-du-Désert, près de Nantes (Loire-Atlantique),

une première tour de 10 mètres de hauteur permettant de superposer dix étages de culture. Ce prototype offre une surface cultivable de 144 mètres carrés pour une empreinte au sol de 43 mètres carrés seulement. Cette ferme verticale, d’un coût de 600 000 euros, est capable de produire 15 000 plantes par an. Chaque étage est une sorte de grande étagère en profilés aluminium ultralégers qui acheminent les eaux d’irrigation et de refroidissement des LED, unique source de lumière pour la plante, et les échanges gazeux. Une enveloppe simple peau protège les plantes des contagions et des insectes, ce qui évite l’apport de pesticides. Cette usine à salades permet de fournir la plante vivante, dans un pot en fibre de bois biodégradable.

Pour Jean-Pascal Chupin, le PDG, une bonne part de l’innovation réside dans la mise en œuvre de LED de nouvelle génération, permettant d’adapter l’éclairage aux besoins spécifiques de chaque espèce végétale. "Notre but n’est pas de remplacer la culture maraîchère classique, mais de la compléter pour les grandes aires urbaines ne disposant pas de terres fertiles de proximité, explique Jean-Pascal Chupin. Il est plus économique et écologique de cultiver une salade en région parisienne que de la faire venir du sud de l’Espagne." Florentaise, qui réalise 40% de son chiffre d’affaires de 38 millions d’euros à l’international, entend bien propager son système via son réseau de filiales de par le monde.

 

Source:http: www.usinenouvelle.com/

Articles Populaires

LE 1er SALON FRANCAIS DE LA FRANCHISE...
  • Création : 23 janvier 2020
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020