N°112⎟juillet-septembre 2019⎟Quand le numérique révolutionne le numérique // Le monde agricole au cœur de la transition digitale

  • Création : 1 octobre 2019

A l’instar de tous les secteurs qu’ils soient administratifs, commerciaux ou économiques, l’agriculture est en pleine mutation. Une mutation imposée par les besoins en matière de modernisation et d’innovation face à la croissance exponentielle des besoins en produits agricoles et d’élevage mais aussi agroalimentaires.

Dans un monde de plus en plus confronté aux aléas du climat, travailler avec précision en suivant les changements irréguliers de la météo par exemple nécessité des outils de hautes précisions susceptibles d’aider à la prise de décision rapidement pour arriver à des résultats efficaces. Les exemples sont beaucoup nombreux. Au cours de ces dernières années, à la faveur de l’évolution accélérée du monde numérique, l’agriculture s’est adaptée aux changements et a fini par entrer de pleins fouets dans cette nouvelle ère porteuse de solutions. L’agriculture a en effet adopté le numérique et la robotique à travers toutes ses filières. Cela pour dire que le monde agricole est aujourd’hui au cœur de la révolution digitale. Comment ? 

Les technologies de big data et les algorithmes de machine ont en effet apporté de grands bouleversements en contribuant à améliorer les outils d'aide à la décision en tirant parti de la multiplication des données collectées au travers des capteurs embarqués dans les équipements. Ils sont nombreux les pays à avoir entamé et réussi cette transition avec l’émergence de startups spécialisées dans ce cadre alors que d’autres attendent pour suivre et pour développer les innovations nécessaires à cet effet. Des innovations qui dépendent justement de la recherche donc de moyens financiers à assurer et de compétences pour mener à bon port ces projets à grands enjeux pour l’activité agricole particulièrement et pour l’économie de manière globale.  Le paquet est à donc à mettre pour passer de la charrue au smartphone et réussir cette révolution digitale. Car, le temps n’est pas à perdre face aux défis de la sécurité alimentaire. Des défis qui ne pourront être relevé qu’avec le développement de agroéquipements, du déploiement des outils numériques chez les agriculteurs dont une bonne partie sont dotées de smartphones et connectés à internet. Un moyen qu’ils utiliseront demain pour optimiser leurs récoltes et limiter parallèlement leurs dépenses. Les applications dans ce domaines émergent. 

Les capteurs, les sondes, les colliers ou encore des drones sont autant d’outils numériques qui permettent la collecte de toutes les données, et déterminent les stratégies que doit mettre en place l’agriculteur. Les perspectives s’annoncent donc porteuses. Les spécialistes le disent : «   Si le développement d’un pays passe par une agriculture industrialisée, il est probable que ces prochaines années, le développement passe par une agriculture digitalisée ». 

E. Cherif 

 

Télécharger le PDF

Articles Populaires

LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019
La numérisation et autres thèmes...
  • Création : 28 avril 2019
Bilan SIPSA-FILAHA 2019, un challenge...
  • Création : 22 octobre 2019
SPACE 2019 : un bon millésime...
  • Création : 19 septembre 2019
GRFI : Pour une agriculture...
  • Création : 17 septembre 2019
Informia s’ouvre à de nouvelles...
  • Création : 10 juillet 2019

Articles Pour vous