Le chikungunya affecte la vente des fruits et légumes

  • Création : 6 mars 2006
La campagne de démoustication par insecticides à la Réunion, pour lutter contre l'épidémie du chikungunya, a commencé à affecter la filière fruits et légume de l'île, a indiqué l'Office de développement de l'économie agricole des départements d'Outre-Mer (Odeadom).

Les fruits et légumes représentent le tiers des revenus agricoles de la Réunion, qui se montent au total à 292 millions d'euros par an.  vente, fruits,chikungunya, réunion,légumes

Pour tuer le moustique responsable de chikungunya, les autorités ont lancé une campagne de démoustication. « Un produit très toxique pour la faune et pour la flore a d'abord été utilisé, mais il a été retiré au profit de produits plus biologiques », selon l'Odeadom.

vente, fruits,chikungunya, réunion,légumes  D'après l'Odeadom, « dans les cantines, les gens demandent à ce qu'on ne propose plus les produits locaux à leurs enfants, de peur qu'ils soient imprégnés de désinfectants nocifs ». « On n'est qu'au début du problème! », la floraison d'une bonne partie de fruits et légumes ne fait que démarrer (fruits de passion, agrumes).
 
Source : PleinChamp

Articles Populaires

On the road to IPACK-IMA 2021 : feu sur...
  • Création : 15 décembre 2019
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020