Bienvenus

La newsletter de AgroLigne.com vous informe périodiquement de l’actualité de l'agroalimentaire et de l'agriculture.

Pour la recevoir, indiquez votre nom et votre adresse email et cliquez sur "S'abonner".

Connectez vous :

Inscrivez vous à la newslettre :

Le SPACE 2019 aura lieu du mardi 10 au vendredi 13 septembre au Parc des Expositions de Rennes.

Notre agriculture est constamment impactée par les soubresauts du contexte économique et sanitaire au niveau mondial. Les impacts de la propagation de la fièvre porcine africaine dans le monde et en particulier en Chine en sont l’illustration actuelle. Cette crise a des impacts sur nos marchés, et place tous les acteurs concernés par l’élevage au niveau mondial devant l’importance et la responsabilité de la maîtrise sanitaire dans tous les maillons des productions animales.

Le contexte politique européen est également en mouvement. Les prochaines élections constituent un enjeu fort pour les pays de l’Union et le volet agricole se doit d’occuper la place que notre secteur mérite dans ces prochains débats. Les négociations à venir autour de la réforme de la PAC pourraient dessiner les orientations de notre secteur à l’automne, quelques semaines après le SPACE.

Au niveau national, nos agriculteurs sont soumis à des attentes de plus en plus pressantes de la part des consommateurs. La biosécurité est aujourd’hui la clé de la préservation et du développement de nos filières. Les modèles de productions sont en mutation et se diversifient. Le renouvellement des générations d’agriculteurs est en question, le vivier de main d’œuvre qualifié pour faire face à la demande pour le maillon de la production agricole est de plus en plus difficile à renouveler faute d’attractivité de ces métiers.

Par ailleurs, la profession agricole est par nature la première impactée par le changement climatique. Elle doit donc s’y adapter et anticiper ces évolutions grâce à de nouvelles techniques, de nouvelles pratiques ou de nouveaux équipements.

Dans un contexte aussi mouvant, exigeant et parfois inquiétant, il est indispensable pour nos éleveurs d’avoir un lieu, un moment pour se retrouver, montrer leur savoir-faire, et ressentir la fierté d’être éleveur. C’est ce qu’ils trouvent au SPACE, selon leurs témoignages. Ils y ressentent la fierté d’appartenir à ce monde qui sait nourrir les hommes et la Planète, tout en préservant l’environnement, et en veillant au bien-être des animaux qu’ils élèvent.

Pour les entreprises et les organismes qui les accompagnent, il est essentiel de développer leurs marchés en France et à l’étranger, de proposer des nouveautés, de montrer les nouvelles orientations de leurs offres, de faire connaître leurs démarches pour le développement de l’agriculture raisonnée, …

La place du SPACE est donc cruciale pour répondre à toutes ces attentes des éleveurs de toutes les productions animales : éleveurs de bovins, de porcs, de moutons, de chèvres, de volailles. C’est le seul événement qui soit en capacité de fédérer autant d’acteurs dans leurs diversités et leurs complémentarités.

La confiance renouvelée des exposants, le programme des rencontres et conférences déjà très dense, l’aura internationale confirmée et renforcée, nous permettent d’ores et déjà d’affirmer que cette 33e édition sera un grand temps fort pour la rentrée agricole.

Les Exposants

Le niveau des inscriptions est à nouveau très élevé cette année et traduit la confiance des entreprises exposantes dans notre Salon. Au 13 mai, 1 293 entreprises se sont inscrites (1 281 en 2018, 1 273 en 2017, 1 262 en 2016, 1 257 en 2015 et 1 223 en 2014 à la même période).

A cette date, près de 400 entreprises internationales de 38 pays se sont inscrites. Cette participation élevée traduit à nouveau la place du SPACE dans le panorama mondial des Salons et est le résultat d’un investissement permanent de notre organisation pour ce développement. Les 154 nouveaux exposants, dont 85 internationaux sont également le témoin de l’attractivité de notre Salon au niveau mondial. Ils étaient 44 nouveaux en 2018 à la même date.

Les surfaces demandées par les exposants au total s’élèvent à plus de 60 000 m². Tous les halls seront donc à nouveau entièrement occupés cette année (la surface demandée est supérieure de plus de 240 m² à celle de l’an passé à la même date), ainsi que la surface d’exposition à l’air libre.

Nous pouvons signaler à nouveau la forte demande enregistrée dans les halls concernés par l’élevage bovin : le hall 1 et le hall 11 (matériel de traite et équipements connexes). Le hall 9 dédié à l’alimentation et à la nutrition animale est également très demandé par les exposants, ainsi que le hall 4 qui comprend les acteurs de la méthanisation, de l’environnement et de la gestion des données.

Le hall 8 dédié à la production porcine sera également complet cette année. Le secteur avicole occupera la totalité des halls 10 A et 10 B. Les éleveurs pourront y rencontrer l’ensemble des acteurs de la filière en matière de génétique, de bâtiments et d’équipements. Le SPACE sera le seul événement de portée internationale pour cette filière cette année.

La surface demandée à l’air libre est de 31 055 m². Cette forte demande traduit l’importance du SPACE pour ces constructeurs de matériels et équipements dédiés à l’élevage dont les perspectives de marché pour 2019 sont favorables.

Innov’Space permettra à nouveau cette année à nos exposants de valoriser la présentation de leurs nouveautés dans le cadre du SPACE. Cette présentation permet de répondre à cette attente forte de nos visiteurs quant à la découverte des nouveautés pour leur métier. Le jury d’experts, indépendant de l’organisation du SPACE, se réunira fin juin pour décerner, avec une grande rigueur, l’attribution de ce label aux entreprises qui en rempliront les critères et qui auront déposé leur dossier de candidature (date limite : 15 mai). En 2018, 39 lauréats ont été primés dans le cadre de cette opération.

Les visiteurs du SPACE

Le SPACE 2018 avait accueilli 108 347 visiteurs, dont 14 418 internationaux de 121 pays, soit une progression de 3% par rapport à 2017. 

Cette fréquentation soutenue est le témoin de l’attractivité du SPACE. Elle démontre que notre Salon apporte à ses visiteurs le contenu qui leur permet, comme ils nous l’indiquent eux-mêmes, de se retrouver entre éleveurs, de visualiser et d’échanger autour de produits ou d’équipements qu’ils envisagent d’acquérir, de rencontrer et d’être accueillis par leurs fournisseurs, de trouver un environnement qui leur permette d’enrichir leurs réflexions sur leurs projets et leurs orientations autour de leurs exploitations. 

Le parcours de visite de nos éleveurs est de plus en plus ciblé. Le temps consacré à la visite du Salon est conditionné par l’organisation du travail sur les exploitations. Afin de faciliter et programmer au mieux leurs parcours, le SPACE met à leur disposition son appli disponible sur App Store et Google Play. La première version pour l’édition 2019 sera disponible en juin.

La dimension internationale du visitorat du SPACE est une de ses caractéristiques et un de ses points forts. Les visiteurs internationaux étaient 14 418 en 2018. La diversité de leur provenance (121 pays) fait partie des singularités du SPACE et est un véritable atout pour notre Salon. Elle garantit à nos exposants de rencontrer les prospects et les clients souhaités pour leur développement à l’export. Leur renouvellement (44% des visiteurs internationaux venaient au SPACE pour la première fois l’an dernier) est également le témoin du travail de fond engagé par nos équipes pour assurer la pérennité et le développement de notre audience mondiale.

Cette année, nous avons décidé d’élargir notre rayon de promotion aux pays de l’Afrique Centrale et Orientale, en y menant des actions de partenariats avec la presse. Nous accueillerons également pour la première fois des délégations officielles du Cameroun et de Guinée Equatoriale présidées par leurs Ministres respectifs. Le Niger sera aussi au rendez-vous, des contacts sont en cours pour mettre en place la venue de leur délégation.

L’Espace pour Demain

Agir rapidement pour le climat ! A l’heure où les experts mondiaux interpellent le monde agricole sur cet enjeu, le SPACE et les élus des Chambres d’Agriculture ont choisi de s’emparer du sujet et d’en faire le thème de l’Espace pour Demain en 2019.

Depuis de nombreuses années, à l’échelle de leurs exploitations, les agriculteurs ont déjà mis en place des techniques et des pratiques favorables pour le climat. 

La diminution des intrants, la recherche d’autonomie alimentaire, la performance génétique, l’aménagement parcellaire, la biodiversité, la diversification des cultures, … sont mis en œuvre et constituent également de réels leviers économiques pour les exploitations. Différents experts et agriculteurs interviendront sur l’Espace pour Demain pour partager leurs expériences et les résultats de leurs dernières mises en pratique.

Afin d’illustrer cet engagement de la profession qui est déjà en cours, nous avons demandé au cabinet d’études ADQUATION de mener un travail d’enquête sur ce sujet auprès d’un échantillon d’éleveurs de bovins. Cette étude a permis de recueillir les opinions de 302 éleveurs possédant au moins 60 bovins (111 dans l’Ouest, 72 dans le Sud-Ouest, 69 dans le Nord-Est et 50 dans le Sud-Est). Les principales conclusions nous indiquent que 87% d’entre eux se sentent concernés par les enjeux climatiques, dont un tiers qui se déclare « très concerné ». Les plus jeunes sont particulièrement impliqués dans ces démarches.

Les principales actions mises en œuvre pour limiter l’impact de leur activité sur le climat sont : 

  • L’amélioration de l’efficacité alimentaire : 71%
  • La réduction de la consommation de carburant liée aux déplacements et aux travaux des champs : 63%
  • Le stockage de carbone dans le sol (hausse des pâtures, plantation d’arbres, …) : 52%
  • La réduction de la consommation d’énergie électrique dans les bâtiments d’élevage (led, ventilation économe, …) : 46%. Elle est de 60% pour les moins de 40 ans.
  • L’économie de la consommation en énergie fossile (gaz, fioul) liée au fonctionnement des bâtiments : 42%
  • La production d’énergie renouvelable : 21 %

Sur l’ensemble des interviewés, 89% ont mis en place au moins une de ces actions.

Pendant quatre jours, les animations et les témoignages se succèderont sur cet Espace pour Demain dans le hall 4 pour exposer les pratiques existantes et à venir pour la préservation du climat. Cet Espace sera à nouveau porteur d’idées et de solutions portées par les innovations présentées par nos entreprises exposantes.

Le programme

Le programme des conférences et des rencontres sur le SPACE sera à nouveau très dense puisque près de 70 conférences et rencontres sont d’ores et déjà annoncées. 

A noter également l’organisation d’une conférence par l’Union Russe des Producteurs Bio, le mardi 10 septembre, matin, sur la Russie comme nouvel acteur majeur de l’agriculture biologique. Les membres de cette association iront également à la rencontre des exposants spécialisés en bio, ainsi que des organisations de producteurs spécialisées.

Les matinales de l’IFIP, les conférences de l’IDELE, de l’ITAVI, les agri-market focus internationaux, et toutes les nombreuses organisations qui nourrissent ce programme contribuent à faire du SPACE un plateau d’échanges et de présentation d’informations absolument exceptionnel.

ABCIS, société de conseil créée par les trois instituts techniques animaux : IFIP, ITAVI, IDELE ; organisera le mercredi 11 septembre, matin, une conférence sur l’impact de la fièvre porcine africaine sur le commerce mondial des protéines.

pastedGraphic.png

Le programme des présentations animales sera à nouveau de grande qualité. Deux événements vont marquer cette édition : nous accueillerons un Challenge Européen en Race Pie Rouge et un Festival National en race Salers.

La vente aux enchères inter-races est une des particularités du SPACE. Elle se déroulera le mercredi 11 septembre à partir de 16h30. Des animaux génotypés de 7 races différentes seront proposés à la vente (Prim’Holstein, Normande, Pie Rouge, Montbéliarde, Brune, Jersiaise et Simmental). 550 bovins issus de 13 races différentes se succéderont ainsi sur le grand ring durant les quatre jours du Salon. 200 animaux de 11 races ovines et caprines seront également présents.

Du nouveau au SPACE : l’aquaculture

L’aquaculture produit environ 80 millions de tonnes d’animaux et 30 millions de tonnes de plantes chaque année. C’est un ordre de grandeur équivalent à celui de la pêche. C’est également le fruit d’une croissance soutenue au cours des dernières années (5,8% de croissance annuelle en moyenne entre 2001 et 2016, date du dernier rapport de la FAO sur le sujet). On trouve également des zones dans lesquelles cette croissance atteint plus de 10%, notamment en Afrique qui dispose d’un potentiel largement sous exploité.

Le SPACE accueille depuis plusieurs années des conférences relatives à l’aquaculture. Fort de ces premières réussites, le SPACE souhaite désormais s’affirmer sur la scène internationale comme une des dates incontournables pour les acteurs français et internationaux de cette filière en plein développement et qui intéresse un nombre croissant de visiteurs (9% des visiteurs internationaux en 2018).

pastedGraphic_1.png

L’objectif est de permettre aux exposants et aux visiteurs intéressés par ce thème de se rencontrer et d’échanger. De nombreux exposants disposent en effet d’une offre destinée à la production de poissons et de crevettes mais ne la mettent pas en avant du fait d’une image très terrestre du Salon SPACE. Afin de faire de cette initiative un succès, un travail de communication auprès des acteurs étrangers et français de l’aquaculture qui ne connaissent pas encore le Salon viendra compléter cet effort.

Le SPACE 2019 sera donc un événement unique et rassembleur pour toutes les productions animales et placera les enjeux des éleveurs au cœur de son organisation. Il est un temps unique de rencontres où les professionnels des productions animales se rassemblent et trouvent un reflet valorisant et conforme à l’image qu’ils ont de leur métier. 

Pour rappel, l’étude menée en 2018 grâce au calculateur d’impact économique d’UNIMEV (Union Française des Métiers de l’Evénement), a montré que le SPACE génère également des retombées économiques très significatives pour son territoire puisqu’elles s’élèvent à plus de 90 millions d’euros :

  • Retombées économiques directes HT (générées par l’organisation du Salon, la participation des exposants) : 53 237 885 €
  • Retombées économiques indirectes HT (accueil et tourisme sur la zone concernée par l’activité du SPACE) : 36 854 393 €

Nous vous donnons rendez-vous du 10 au 13 septembre au Parc des Expositions de Rennes pour une 33e édition du SPACE, reflet et porte-voix de nos filières d’élevage en mutation. Un Salon résolument tourné vers l’avenir et ouvert sur le monde pour dessiner l’élevage de demain.

Plus d'infos : www.space.fr

French Arabic English Spanish

L’essentiel de l’Agroalimentaire et de l’Agriculture en Méditerranée

Agroligne 2005 - 2019 Tous droits reservés