Philippe Meurs, membre de la FRNBP

  • Création : 18 novembre 2008

Les céréaliers du nord de la France et du Bassin parisien, adhérant à la FNSEA, ont déclaré lundi ' ne pas être contre une réorientation des aides ' européennes, sous certaines conditions.

" Nous ne sommes pas contre une réorientation des aides européennes à condition qu’elle soit réversible et flexible ", a déclaré Philippe Meurs, membre de la fédération régionale nord et bassin parisien (FRNBP). Une réorientation qui serait notamment réalisée au profit des éleveurs d’ovins.

Les exploitants agricoles de la FRNBP ont contribué, à eux seuls, pour 20% à la valeur de la production agricole française en 2007, soit 13 milliards d’euros pour 64,3 milliards d’euros au total, selon les chiffres du syndicat.

SC avec AFP
Source : www.pleinchamp.com

Articles Populaires

LE 1er SALON FRANCAIS DE LA FRANCHISE...
  • Création : 23 janvier 2020
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020