Bienvenus

La newsletter de AgroLigne.com vous informe périodiquement de l’actualité de l'agroalimentaire et de l'agriculture.

Pour la recevoir, indiquez votre nom et votre adresse email et cliquez sur "S'abonner".

Connectez vous :

Inscrivez vous à la newslettre :



Une croissance de la population à laquelle vient s’ajouter celle des niveaux de vie : les besoins en eau en Algérie sont élevés. Les gens ont de plus en plus recours à l’eau en bouteilles PET au lieu de l’eau du robinet. En conséquence, le nombre d’embouteilleurs locaux se développe. La SARL Nomade est une entreprise établie de longue date sur un marché soumis à une rude concurrence. Elle mise alors sur des machines de KHS : le fournisseur de systèmes de Dortmund était le premier interlocuteur lorsqu’il s’agissait de moderniser la production et d’étendre les capacités.

SARL Nomade a débuté lors de sa fondation en 1998 avec le soutirage en petites cadences de limonade à Akbou, une ville située environ 150 kilomètres à l’ouest de la capitale Alger. Au cours du temps, l’entreprise s’est spécialisée dans l’embouteillage d’eau. Les raisons sont multiples : ce n’est pas qu’au figuré que Nomade se trouve à la source.

L’entreprise profite de son emplacement géographique dans la vallée de la Soummam, connue pour l’excellente qualité de son eau. À partir de ses sources, le producteur de boissons algérien embouteille jusqu’à aujourd’hui son eau sous la marque Ayris lancée en 2004. Elle est originaire des versants sud des montagnes du Djurdjura. « La neige pure, scintillante nous offre une eau fraîche, légère et riche en minéraux », indique le site Internet de l’entreprise.

La consommation d’eau dans les villes ne cesse d’augmenter, tout comme celle de l’agriculture. En raison de la forte teneur en calcaire de l’eau du robinet, beaucoup de gens favorisent l’eau en bouteilles pour préparer les aliments pour bébés ou le café. Ainsi, la marque Ayris est de plus en plus demandée sur le marché algérien. « Une grande partie de la population favorise maintenant l’eau en bouteilles PET », souligne Yasmine Brahimi, directrice de projet pour l’Afrique et le Moyen-Orient chez KHS.

Une demande croissante

Une fois que Nomade s’était heurtée à ses limites de capacités en raison de la demande croissante, le directeur de l’entreprise Hamid Chalabi a choisi d’étendre la production à l’aide d’un bloc étirage-soufflage-soutirage InnoPET BloFill. « KHS nous a simplement convaincus » ajoute Makhlouf Boukhata, le directeur technique de l’établissement. Le vaste développement de la présence de KHS sur le marché africain au cours des dernières années a également joué un grand rôle. « Nous sommes maintenant davantage représentés sur place et connaissons le marché », explique Brahimi, elle-même native d’Algérie. Le premier contact avec les responsables de Nomade a eu lieu via Markus Auinger, vice-président de la région de marché Moyen-Orient/Afrique, qui a suivi le projet de concert avec Brahimi et Jens Rodrian, collaborateur de distribution chez KHS. « Du premier contact jusqu’à la mise en service de l’installation, la collaboration était placée sous le signe de la confiance et de l’estime mutuelles », ajoute Brahimi. 

« C’est avant tout la fiabilité des machines KHS qui nous a convaincus » explique Boukhata, qui apprécie également la compacité de l’installation économe en place. La liaison directe de la machine d’étirage-soufflage avec la soutireuse permet de se passer du tronçon de convoyeur aérien, du disque d’admission ainsi que de la rinceuse de bouteilles. Le bloc d’étirage-soufflage-soutirage de KHS permet de produire jusqu’à 81 000 bouteilles par heure. Nomade soutire selon ses propres indications 40 000 bouteilles par heure dans les formats de 0,33 litre, 0,5 litre et 1,5 litre. « Nous travaillons maintenant bien plus efficacement », ajoute Boukhata. « Non seulement nos capacités ont été nettement accrues, mais nous profitons aussi des changements de format rapides et de l’utilisation automatique » La consommation énergétique aussi a nettement diminué depuis la mise en service de la ligne.

Un service après-vente convaincant

Boukhata est satisfait non seulement de la machine, mais aussi de la collaboration en général. « Dans le cadre du programme Bottles & Shapes™, nous avons en commun développé avec notre client un design de bouteille nouveau et moderne ». Le service après-vente aussi convainc Boukhata. « Lorsque nous avons une question, on nous aide rapidement et sans complications. Nous sommes très satisfaits». 

En se basant sur la confiance issue de la première ligne KHS, Nomade a en 2018 de nouveau passé une commande à KHS : une ligne PET complète pour le soutirage d’eau plate et gazeuse. « Nous voulons élargir notre implantation et étendre notre gamme de produits », explique Chalabi, directeur de l’entreprise. Les jus de fruits et les boissons rafraîchissantes aussi devront être bientôt soutirés. La nouvelle installation de Nomade est destinée à remplacer une ancienne. « Nous avons ainsi terminé la modernisation. La décision en faveur de KHS était toute à fait justifiée», expose Chalabi. C’est-ce qu’il explique également à d’autres embouteilleurs de boissons qui ont dernièrement regardé la production moderne et les machines. « L’écho rencontré est exclusivement positif », déclare Boukhata. « Les responsables sont toujours impressionnés. Les machines du fournisseur de systèmes de Dortmund sont de haute qualité. Nous avons voulu et reçu la qualité allemande. KHS, c’est tout cela. »

French Arabic English Spanish

L’essentiel de l’Agroalimentaire et de l’Agriculture en Méditerranée

Agroligne 2005 - 2019 Tous droits reservés