Bienvenus

La newsletter de AgroLigne.com vous informe périodiquement de l’actualité de l'agroalimentaire et de l'agriculture.

Pour la recevoir, indiquez votre nom et votre adresse email et cliquez sur "S'abonner".

Connectez vous :

Inscrivez vous à la newslettre :

Vous avez rendez-vous avec 17 ans d’expérience au SIPSA SIMA, le plus grand salon professionnel dédié à l’élevage et l’agroéquipement en Afrique.

Le SIPSA-SIMA est né de la fusion entre deux salons bien connus, comment s’est opérée cette fusion et qu’a- t-elle apporté pour le SIPSA ?

Dr. Amine BENSEMMANE : Tout d’abord je voudrais mettre un point d’ordre pourles lecteurs d’AGROLIGNE concernant ce rapprochement avec le SIMA, fournisseur mondial de l’agroéquipement.Le SIPSA en tant que salon Algérien, n’a pas fusionné avec le SIMA Français, mais a signé un partenariat commercial établi pour les agroéquipements et le machinisme agricole quirelève du salon SIMA France et de l’association AXEMA, qui est l’association française du machinisme agricole, propriétaire du salon SIMA, et ceci pour une durée limitée.

Quelle évaluation faites-vous de la première édition ?

En ce qui concerne l’évaluation de cette première édition et à l’approche de la deuxième année, nous constatons que l’apport tant souhaité du partenaire n’a pas été à la hauteur de nos attentes. La crise économique en Europe aidant, les réticences des grandes marques du machinisme agricole françaises et européennes à bouder le marché agricole Algérien pour certains trop compliqué, et qui demande une implication de partenariats gagnant-gagnant et non un partenariat basé uniquement sur la vente de produits ou de services. Le SIPSA-SIMA a bénéficié de cet accord de partenariat surtout concernant l’ouverture et la promotion et l’organisation à l’international en particulier sur les pays d’Asie et d’Amérique et le Maghreb et l’Afrique, un Hub ou une plate-forme qui met en valeur l’Algérie dans le domaine de l’agriculture et des lières des secteurs agricoles, d’élevage et des agroéquipements. La 16 ème Edition du SIPSA en 2016 avec le SIMA a donné naissance au SIPSA-SIMA qui a été le démarrage d’une nouvelle vision de notre salon avec le partenaire organisationnel Comexposium, ce qui nous a permis de gagner en organisation, en management évènementiel, et une visibilité mondiale à travers le site web qui a amélioré à tous les niveaux l’accueil et la relation exposant -visiteurs, utilisant les dernières innovations technologiques évènementielles.

Qu’envisagez-vous comme nouveautés pour cette deuxième édition ?

Cette année, avec le soutien du Cercle de réflexion FILAHA INNOVE (GRFI), nous arrivons en n, à mettre en pratique la politique de renouveau agricole et rural que le gouvernement a mis en place depuis 2008. L’autosuf sance et la sécurité alimentaire de notre pays lors des Forums de FILAHA innove, la productivité, l’encouragement de la production nationale au détriment de l’importation des produits agricoles, le concept « consommons algérien et la valorisation des produits agricoles et des produits de terroir et de leur labélisation, l’ouverture des niches à l’export, le développement de l’agriculture saharienne dans les zones steppiques et semi arides, le suivi des innovations et du concept mondial de l’agriculture familiale et de l’agro écologie, ... font que nous devons s’adapter aux évolutions mondiales des cultures biologiques et de s’intéresser à la sécurité sanitaire des aliments dans les lières sensibles telles les lières lait, avicole, halieutique, les cultures maraîchères et arboricoles au pro t des consommateurs, et ainsi cultiver sa santé

Quelles seront les thématiques abordées ?

Les thématiques abordées en 2017 rejoignent celles des années précédentes pour les productions animales : la filière Lait avec FIPLAIT, la filière avicole avec FIFAVIC qui cette année, sera d’envergure Euro maghrébine, les productions végétales seront débattues avec le forum AGRISIM, la filière Eau et Agriculture AGRIAQUA, le FIMAG pour le machinisme agricole. Ces conférences débats seront dirigées par le GRFI FILAHA INNOVE, les institutions agricoles et les universités. Les recommandations qui en découlent seront adressées aux organisations institutionnelles.

Comment voyez-vous le SIPSA-SIMA dans les prochaines années ?

Comment voyons-nous l’avenir du SIPSA, pour les prochaines années ? Ce partenariat nous a conduit àré échir et à compter sur nos capacités organisationnelles. La notoriété internationale initiée depuis dix sept ans et l’innovation évènementielle de haut niveau ont complété cette démarche. Nous fêterons je l’espère, la 20 ème année en 2020 en tant que SIPSA, Salon Algérien de référence pour le Maghreb, l’Afrique et le Moyen-Orient dans l’agriculture, l’élevage et les agroéquipements.

French Arabic English Spanish

L’essentiel de l’Agroalimentaire et de l’Agriculture en Méditerranée

Agroligne 2005 - 2019 Tous droits reservés