Bienvenus

La newsletter de AgroLigne.com vous informe périodiquement de l’actualité de l'agroalimentaire et de l'agriculture.

Pour la recevoir, indiquez votre nom et votre adresse email et cliquez sur "S'abonner".

Connectez vous :

Inscrivez vous à la newslettre :

Peut-on avoir un bilan chiffré de la 17ème édition du SIPSA - SIMA ?

 

Dr.Amine Bensemmane : La 17ème édition du SIPSA SIMA a réuni plus de 500 exposants, dont 208 entreprises nationales et 299 entreprises étrangères originaires de 32  

pays et a enregistré plus de 21000 entrées professionnelles (une augmentation de 16% par rapport à l’année dernière). Cette progression du visitorat et la surface d’exposition s’étalant sur 12400 m² net ont contribué à générer un fort et constant climat d’affaires et d’échanges professionnels.

Qu’envisagez-vous comme nouveautés pour l’édition de 2018 ?

La 18 ème édition du SIPSA met les Pays –Bas à l’honneur. Ce n’est pas par hasard, que le choix s’est porté sur les Pays –Bas en tant qu’invité d’honneur. Ce pays est en fait une super puissance agricole et un partenaire de l’Algérie et un des premiers fournisseurs de semences de pommes de terre de l’Algérie.

A la pointe de la technologie et de la recherche agronomique et alimentaire, les Pays-Bas sont le 2ème exportateur agricole et agroalimentaire du monde derrière les Etats-Unis. Ce pays est également un des trois plus grands exportateurs des fruits et légumes dans le monde.
L’agriculture hollandaise est un des fleurons de l’agriculture et de l’agro-industrie européenne notamment à l’export et un expert de la logistique. Les pommes de terre, fruits et autres légumes représentent la partie la plus importante des exportations néerlandaises, suivis par les animaux et la viande,l'horticulture ornementale, ainsi que les produits laitiers et les oeufs.
De nombreux projets communs de coopération avec l’Algérie sont en cours de développement dans les filières de l’horticulture et des productions agricoles
sous serre.

Pour la production laitière, les Pays-Bas occupent une position de leader mondial. La logistique à l’export sera une des thématiques qui sera présentée par les Pays Bas.

Depuis 2015 l’ambassade des Pays-Bas et son département agricole sont partie prenante de nos évènements.

En participant pour la quatrième année consécutive au SIPSA avec un pavillon qui rassemble plusieurs entreprises pionnières en matière de développement
durable de l’agriculture, les Pays-Bas témoignent encore une fois de leur volonté de partager leur expertise reconnue dans le secteur agroalimentaire et
de renforcer les relations de partenariat avec l’Algérie dans ce domaine.
Cet événement de 4 jours sera ponctué de rencontres B to B destinées à favoriser les échanges entre investisseurs et porteurs de projets, ainsi que des forums et conférences sur les questions actuelles de politique agricole, des présentations animales et de la génétique, la mise en route de l’opération « jeunes agriculteurs porteurs de projets ». Toutes ces actions connaîtront des moments d’échanges intenses entre
visiteurs et exposants.

Quelle est la principale thématique du salon ?

Le Thème général du SIPSA-SIMA 2018 est intitulé « Pour la continuité de la consolidation des bases de notre sécurité alimentaire, et de l’amélioration de
l’effort agricole & halieutique » Pour une agriculture intelligente, face au défi d’une sécurité alimentaire durable

En adoptant cette thématique, le salon poursuit sa contribution dans l’identification des stratégies les plus adaptées pour augmenter durablement la productivité
et la résilience des cultures et oeuvre dans la continuité pour la consolidation des bases de notre sécurité alimentaire qui constitue la ligne de mire de la politique nationale.

Les forums organisés en marge du salon SIPSA-SIMA conforte la thématique générale du salon et s’appuient principalement pour cette édition sur les recommandations des assises nationales de l’agriculture dont Filaha Innove a participé à leur élaboration. Quatre forums organisés par FILAHA INNOVE sont prévus :

  • AGROECO (Forum International de l’Agro écologie, de l’Environnement Horticole et du Développement Durable) réunira les acteurs impliqués dans l’agro écologie, l’agriculture biologique et de terroir, l’agritourisme et la valorisation de l’environnement et des espaces naturels en milieu urbain et périurbain pour interagir ensemble et anticiper sur les prospectives, les innovations et les transformations nécessaires pour assurer une sécurité alimentaire durable.
  • FIPLAIT (Forum Interprofessionnel du Lait & Produits Laitiers) évoquera les leviers de développement de la filière lait, et plus particulièrement le rôle de l’investissement dans le développement de cette dernière.
  • DJAZAQUA (Forum International de l’Aquaculture et des Ressources Halieutiques), traitera des perspectives et des défis à relever pour une gestion efficace des ressources halieutiques.
  • SIAFIL (Forum Interprofessionnel des Fruits et Légumes) se focalisera sur les forces et les faiblesses de nos entreprises dans le domaine de l’export des fruits et légumes et mettra en évidence le rôle de la logistique et de la certification dans le développement de l’export.

Le SIPSA-SIMA se veut un vecteur d’échanges pour le secteur agricole. Quels sont les progrès enregistrés dans ce domaine ?

LE SIPSA-SIMA se veut comme vecteur d’échanges. Effectivement, depuis 2001, date de la création du SIPSA, nous avons dénombré plus de 123 entreprises qui ont consolidé des liens de joint-ventures avec des entreprises agricoles algériennes dans différentes filières, de production animale et végétales.

C’est une satisfaction sans mesure pour avoir participé au développement du secteur agricole de notre région et rural et appliqué pleinement la politique de renouveau agricole et rural dans les différents programmes du gouvernement.                                                                                                                                           

Quels développements envisagez–vous pour le SIPSA-SIMA dans les prochaines années ?

Dans les prochaines années, nous nous efforcerons d’avoir l’ambition tant souhaité de réunir le MAGHREB AGRICOLE, du moins les trois pays, Algérie, Maroc, Tunisie pour aller ensemble conquérir ce marché colossal encore vierge aux portes de nos pays qui est, l’Afrique.
Un autre challenge nous attend, c’est l’organisation des filières et niches agricoles à l’export afin d’entrer dans la cour des grands exportateurs de produits agricoles, grâce à l’organisation de la certification et de la normalisation et de la logistique et aborder sereinement les marchés internationaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

French Arabic English Spanish

L’essentiel de l’Agroalimentaire et de l’Agriculture en Méditerranée

Agroligne 2005 - 2018 Tous droits reservés