Bienvenus

La newsletter de AgroLigne.com vous informe périodiquement de l’actualité de l'agroalimentaire et de l'agriculture.

Pour la recevoir, indiquez votre nom et votre adresse email et cliquez sur "S'abonner".

Connectez vous :

Inscrivez vous à la newslettre :

setMetaData( 'tag-name', 'tag-content', true ); ?>

Le Comptoir agricole a récemment inauguré à Marlenheim (Bas-Rhin) une usine de semences de maïs. réalisée sur fond propre, cette usine qui représente un investissement de 20 millions d'euros est opérationnelle depuis l'automne dernier.

 

Les semences de maïs hybride produites en Alsace seront destinées au groupe allemand KWS, spécialiste de la sélection végétale. Actuellement, 70 agriculteurs sont concernés par cette activité qui réclame beaucoup plus de travail que le maïs de production classique mais dont la valeur ajoutée est deux à trois fois supérieure. "A terme, on vise une centaine d'agriculteurs pour 1 500 hectares", explique Denis Fend, directeur général du Comptoir agricole.

Possibilité d'extension

L'usine de semences a pour l'essentiel été aménagée dans l'ancienne usine Steelcase de Marlenheim, fermée en 2010 par le fabricant américain de mobilier de bureau. "Nous disposons d'une superficie de hangar de 20 000 mètres carrés et nous avons construit un séchoir, indique Denis Fend. Si nécessaire, le hangar nous donne la possibilité d'étendre la culture de semences de maïs à 3 000 hectares. Mais pour cela, il faudrait construire un second séchoir."

Dans l'usine, les épis de maïs sont effeuillés, triés à la main puis séchés. Ils sont ensuite égrainés. Suivent le nettoyage des grains, le calibrage, le tri colorimétrique, l'enrobage dans des produits phytosanitaires et enfin l'ensachage. "Le maïs est un produit vivant, avec tous les aléas que cela comporte, notamment au niveau du climat, et il faut arriver à en faire un produit standardisé", commente Denis Fend. Le site emploie 25 salariés de manière permanente et une cinquantaine de saisonniers en septembre et octobre. Le Comptoir agricole vend des agro-fournitures et collecte environ 600 000 tonnes de céréales (ainsi que des pommes de terre et du houblon) pour un chiffre d'affaires moyen de 200 millions d'euros (214 millions sur l'exercice 2013-2014). La société coopérative est le navire amiral d'un groupe éponyme qui a généré 392 millions d'euros de chiffre d'affaires pour plus d’un million de tonnes de récoltes.

 

Agroligne et Usine nouvelle

French Arabic English Spanish

L’essentiel de l’Agroalimentaire et de l’Agriculture en Méditerranée

Agroligne 2005 - 2020 Tous droits reservés