Bienvenus

La newsletter de AgroLigne.com vous informe périodiquement de l’actualité de l'agroalimentaire et de l'agriculture.

Pour la recevoir, indiquez votre nom et votre adresse email et cliquez sur "S'abonner".

Connectez vous :

Inscrivez vous à la newslettre :

Acquise à 90% par Tekefen Holding en janvier 2018, la compagnie Alanar Fruit Co qui a bénéficié dans ce cade à travers ses complexes et ses vergers d’un investissement de $ 40 M compte se développer davantage dans les prochaines années. L’entreprise affiche en effet de grandes ambitions sur le marché de l’exportation.

Grand producteur de fruits essentiellement la cerise, la grenade et la figue noire (à cultiver en Amérique du Sud), Alanar après avoir réussi à se tailler une place de leader dans ce créneau en exportant en 2019, 4500 tonnes de cerises et 1500 tonnes de grandes a décroché le Prix International du Goût pour la Cerise. Pour ce fruit, le groupe se prépare d’ailleurs à une intense saison.

Dans ce sillage, il a décidé d'investir dans un nouvel équipement de tri high-tech (en provenance d’Italie). L’une des machines les plus avancées dans  ce secteur qui sera installée avant le début de la saison des cerises prévue en mai prochain. Ce qui aidera l’entreprise à augmenter la qualité de l’offre. Pour 2020, les cerises d’Alanar seront emballées avec la technologie la plus avancée d’Unitec Cherry Vision 3. C’est la seule entreprise en Turquie à utiliser cette technologie en attendant d’autres investissements pour d’autres fruits dans ce domaine. Justement, en matière de nouvelles techniques et de numérisation de l’agriculture, Alanar a mis le paquet.  Elle a inscrit dans son agenda le passage à la troisième révolution verte. Et ce, à travers l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le domaine agricole avec notamment l’introduction d’ERP Logiciel. Il s’agit aussi pour Alanar de travailler avec les énergies renouvelables en optant pour le solaire et les bâtiments intelligents (LEED). L’entreprise mise par ailleurs sur le recyclage des déchets. Une manière de contribuer dans le développement durable.

Les investissements concerneront également les vergers dont la taille actuelle de 670 hectares sera revue à la hausse avec 600 hectares de plus dans les deux prochaines années dont 350 hectares pour la cerise et 250 ha verger pour l’abricot et la figue noire.
Concernant la production estimée pour l’heure à 3,000 tonnes de production actuelle, elle sera augmentée à 15,000 tonnes d’ici 2028. Par ailleurs, le volume de l’exportation sera porté à 25000 tonnes en 2023 avant d’être doublé cinq ans plus tard, c’est-à-dire en 2028. C’est dire que les perspectives s’annoncent positives pour cette grande entreprise turque qui comptera le plus grand complexe de la fabrication de fruits en Turquie dans la ville de Turgutlu.  

French Arabic English Spanish

L’essentiel de l’Agroalimentaire et de l’Agriculture en Méditerranée

Agroligne 2005 - 2020 Tous droits reservés