L'ENSA abrite un colloque international '50 ans de formation et de recherches agronomiques'

  • Création : 16 avril 2013

L'Ecole nationale supérieure d'agronomie (ENSA) abrite  du 22 au 24 avril un colloque international pour célébrer cinquante années de formation et de recherches agronomiques en Algérie centré sur les défis agricole et agroalimentaire, a-t-on appris dimanche auprès de cette Ecole.  

Sous le thème : "50 ans de formation et de recherche et les défis scientifiques", ce colloque sera organisé à l'occasion des célébrations du cinquantenaire de l'indépendance. D'éminents chercheurs et experts algériens et étrangers animeront, tout au long de cette rencontre, des séances plénières pour débattre de plusieurs problématiques liées à la recherche agronomique, la sécurité alimentaire, la recherche agronomique et au monde agricole, selon un programme  rendu public  avant-hier. 

Outre des chercheurs et professeurs issus d'universités nationales, il y aura également la participation d'experts et chercheurs du CIHEAM (centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes) et universités françaises spécialisées dans l'agronomie, de l'université de Liège (Belgique), ainsi que des universités de Yaoundé (Cameroun) et de Barcelone(Espagne). "Les grandes évolutions" réalisées par l'ENSA depuis l'indépendance est l'une des communications qui seront animées par des experts pour retracer l'historique de ''l'ex-école d'agriculture de Maison Carrée'' telle qu'elle a été nommée par la France coloniale de 1905 à 1962.

A l'ordre du jour de ce colloque figurent aussi plusieurs conférences liées aux enjeux de la sécurité alimentaire, les défis scientifiques en matière de conservation des écosystèmes, les politiques agricoles et agroalimentaires et la production agricole, et les biotechnologies. L'ENSA a été en fait le premier institut de formation d'ingénieurs agronomes créé par l'administration coloniale en 1905 à El Harrach. Après l'Indépendance, l'école a été baptisée Institut National d'Agronomie (INA) jusqu'en 1990, avant de connaître en 2009 sa troisième dénomination pour devenir l'Ecole nationale supérieure d'agronomie. Le nombre d'ingénieurs formés par cette école est passé de six à l'indépendance à près de 6.600 en 2012. Plus d'une dizaine de ministres et plusieurs hauts cadres de grandes entreprises sont issus de cette institution.

plus d'infos: http://www.lemaghrebdz.com 

Articles Populaires

On the road to IPACK-IMA 2021 : feu sur...
  • Création : 15 décembre 2019
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020